USA : la Cour suprême refuse d’examiner le cas Moussaoui

La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé lundi avoir refusé d’examiner une demande des avocats du Français Zacarias Moussaoui, seul inculpé aux Etats-Unis en relation directe avec les attentats du 11 septembre 2001, visant à recueillir des dépositions de membres d’Al-Qaïda.
Comme à son habitude lors des rejets, la Cour n’a pas justifié sa décision. Les avocats de Moussaoui, dont le procès a été repoussé par des batailles de procédure, avaient saisi la Cour suprême afin d’empêcher que la peine de mort puisse être requise contre leur client et afin d’obtenir une autorisation d’entendre trois membres d’Al-Qaïda détenus au secret. Moussaoui veut utiliser ces témoignages pour se disculper. Bien que reconnaissant être membre d’Al-Qaïda, le Français a démenti toute implication dans les attentats du 11 septembre 2001.
Le ministère américain de la Justice s’oppose à l’audition de ces témoins, considérant que ces terroristes présumés, qualifiés d’"ennemis combattants", pourraient compromettre la sécurité des Etats-Unis en témoignant au procès. Zacarias Moussaoui, 36 ans, a été arrêté dans le Minnesota (nord), pour violation des lois sur l’immigration, trois semaines avant les attentats du 11 septembre 2001, alors qu’il prenait des cours de pilotage.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *