Viols présumés au lycée français Victor Hugo de Marrakech

Une information judiciaire contre X pour tentative de viol en réunion a été ouverte après la plainte déposée par la famille d’une jeune fille scolarisée au lycée français de Marrakech en 2005 contre cinq anciens élèves de l’établissement, a-t-on appris mercredi de sources concordantes. Cette information judiciaire a été confiée au juge parisien Marc Meslin, a-t-on indiqué de source judiciaire. En février, la famille de la jeune fille avait déposé plainte avec constitution de partie civile pour tentative de viol en réunion contre ces élèves auprès du doyen des juges d’instruction de Paris. La plainte visait également le proviseur du lycée Victor Hugo au moment des faits pour «non dénonciation de crimes».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *