Visites familiales : le Maroc dénonce des menaces de représailles

Le Maroc a fait part, mercredi devant le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) de son inquiétude de la poursuite des chantages, des intimidations, des menaces de représailles, qui émaillent le programme des visites familiales, organisées par le HCR, en faveur des familles séparées par le différend du Sahara. «Nous relevons avec inquiétude la poursuite des chantages, des intimidations, des menaces de représailles et le fractionnement systématique des familles, qui émaillent cette opération et ce, en violation flagrante des termes du Plan d’action convenu entre le HCR et toutes les parties», a indiqué  Omar Hilale, ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations unies à Genève.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *