Voix d’outre-tombe

La révision exceptionnelle des listes électorales, qui a même fait l’objet d’une campagne de communication de la part du ministère de l’Intérieur, comporte beaucoup de défaillances. Preuve en est le fait que nombre de citoyens furent surpris de recevoir deux cartes d’électeurs avec des adresses différentes. Ce qui veut dire qu’ils pourraient effectuer un double vote. Il s’agit pour la plupart des cas de ceux qui ont pourtant rayé leurs noms des anciennes listes pour cause de changement d’adresse. Or, il s’est avéré que ces corrections n’ont pas été prises en compte par les responsables de l’Intérieur. De même que les ordinateurs du ministère de tutelle ont imprimé des cartes d’électeurs de citoyens décédés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *