Voyage vers le passsé

Exposé à la curiosité des visiteurs, depuis le 5 décembre et pour deux semaines, le «Lockheed Constellation L 749 » est l’un des plus beaux avions de ligne à hélice jamais construit. Dans les musées de l’air de par le monde, cet appareil, une prouesse technologique de l’après guerre, fascine par son aérodynamisme et ses performances qui étaient en avance sur son temps lors de sa construction.
La  RAM détenait deux Lockheed Constellation dès sa création en 1957, cela bien avant la réception de la première Caravelle (1960) et des Focker 27 qui vont marquer l’histoire de la compagnie durant les années 70.
Mais la symbolique entre le  Lockheed Constellation L 749 et les Marocains reste de loin la plus forte. Comme en témoigne la longue affluence lors du premier jour d’exposition.
Devant le hangar de maintenance de l’Ecole nationale des pilotes de ligne (RAM Academy),  ils étaient beaucoup de cadres de la compagnie nationale, ainsi que des élèves pilotes et des techniciens de la maintenance à venir admirer ce prototype, utilisé pendant longtemps dans les voyages aériens de feu Sa Majesté Mohammed V et la famille royale. 
En l’absence du P-dg Mohamed Berrada, c’est le directeur général adjoint, le commandant Abderrahmane Sadok qui a donné le coup d’envoi de cette exposition aux côtés de Driss Fahli, directeur général de RAM Academy. En version passagers, l’avion pouvait transporter 62 personnes.
Exploité plus tard en version cargo, l’appareil effectuera plusieurs rotations avec le Moyen-Orient, en particulier pour transporter vivres et médicaments lors du terrible tremblement de terre de Téhéran dans la deuxième moitié des années 60.
Ces avions seront exploités pour le transport de passager jusqu’en 1967 (retrait définitif des avions à piston pour le transport passager) et pour le fret.  Le Lockheed Constellation rejoint définitivement le hangar en 1971.
Compte tenu de la signification historique de cet avion pour la nation marocaine et le symbole que sa préservation représente, la RAM a consacré toute l’attention nécessaire pour assurer l’entretien de l’appareil et sa longévité.
L’exposition s’inscrit dans les journées portes ouvertes organisées par la Royal Air Maroc à l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance du Royaume. La compagnie nationale espère ainsi faire connaître aux générations futures cet avion qui fait partie du patrimoine historique du Royaume.
Vedette parmi les autres prototypes exposés à cette occasion, le L 749 a fêté son premier baptême de l’air en 1943.
A l’époque, le Maroc était l’un des rares pays à détenir un tel avion.  Douze ans plus tard, en 1955, le dernier modèle sort des usines. Le Lockheed Constellation fait partie des appareils qui ont contribué à l’épopée de la RAM, créée en 1957 et qui contribue depuis à la souveraineté économique du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *