Washington apprécie le projet d’autonomie

Washington apprécie le projet d’autonomie

Après Paris et Madrid où le projet d’autonomie pour les provinces du sud du Royaume a été qualifié de «constructif» et de «sérieux», la délégation marocaine qui effectue une tournée dans plusieurs capitales internationales, est arrivée lundi à Washington. Cette délégation dépêchée par SM le Roi MohammedVI, a rencontré dans la capitale américaine de hauts responsables de la Maison-Blanche et du département d’Etat qu’elle a informé sur l’état d’avancement de ce courageux projet. «Les Etats-Unis apprécient le plan initié par le gouvernement marocain et saluent les efforts du Maroc pour trouver une solution réaliste et réalisable au problème du Sahara occidental», a déclaré la porte-parole du département d’Etat, Leslie Phillips à l’issue de cette rencontre entre la délégation marocaine et de hauts responsables américains.
«Nicholas Burns, sous-secrétaire d’Etat aux affaires politiques, a rencontré une délégation inter-ministérielle de haut niveau pour discuter des efforts du Maroc en vue d’élaborer une proposition crédible visant à aider à résoudre le conflit du Sahara occidental», a précisé Mme Leslie Phillips. «Le sous-secrétaire d’Etat a remercié la délégation marocaine pour sa visite à Washington et pour avoir exposé ses idées concernant ce projet, appelant le gouvernement marocain à compléter le processus d’élaboration et de consultations, comme prévu», a ajouté la responsable américaine.
Les discussions avec les responsables américains, qui ont permis de confirmer les liens solides d’amitié et les relations de partenariat privilégié entre les deux pays, ont également porté sur le rôle et les responsabilités qui échoient aux Nations Unies pour parvenir à une solution politique, définitive à ce différend sur la base de la proposition marocaine. Pour bon nombre d’analystes et de spécialistes, la proposition marocaine répond aux appels répétés du Conseil de sécurité de l’ONU aux parties et aux Etats de la région pour dépasser l’impasse actuelle. Elle constitue également la seule dynamique constructive et positive à même de permettre une résolution politique, définitive et mutuellement acceptable à ce différend régional.
Elle présente, ainsi, les meilleures perspectives pour la relance de la construction maghrébine et constitue une réponse appropriée aux multiples défis sécuritaires auxquels est confrontée la région de l’Afrique du Nord et de l’Ouest.
A l’issue de consultations nationales, rappelle-t-on, SM Mohammed VI a donné ses Hautes instructions pour engager des concertations à l’échelle internationale avec différents pays concernés sur le contenu du projet, ainsi que sur le processus onusien relatif à sa mise en œuvre. 
La délégation marocaine qui s’est entretenue lundi avec les responsables américains se composait de Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur, Taib Fassi Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Fouad Ali El Himma, ministre délégué à l’Intérieur et Mohamed Yassine Mansouri, directeur général de la Direction générale des études et de la documentation.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *