130 nouvelles coopératives chaque mois

130 nouvelles coopératives chaque mois

Le nombre de nouvelles coopératives agréées à exercer leurs activités sur le territoire marocain a atteint 1.572 en 2012, en hausse de 26% par rapport à 2011, indique lundi l’Office du développement de la coopération (ODCO). Cette progression reflète la confiance des citoyens en la formule coopérative, en raison de son efficacité et ses fonctions pour le bien-être de la collectivité, explique l’ODCO dans un communiqué.
Le rythme, qui a atteint une moyenne de création de 131 coopératives par mois, s’explique également par les campagnes de sensibilisation et de vulgarisation organisées par l’Office et par les efforts conjugués par tous les départements et services concernés, ajoute la même source.
Les nouvelles entités ont mobilisé 23.918 adhérents, généré un capital d’environ 24 millions de dirhams et ont créé 23.415 postes d’emploi.
Elles ont concerné les secteurs de l’agriculture (1.132), de l’artisanat (264), des denrées alimentaires (59) et de l’habitat (26). Ces coopératives sont actives aussi en matière de production d’huile d’argan (21), de la pêche (15) et d’alphabétisation (14). Elles s’intéressent également aux plantes médicinales et aromatiques, à la forêt, au transport et tourisme, au conseil et gestion, ainsi qu’à l’exploitation des carrières. Pour ce qui est de la répartition géographique, lesdites coopératives sont implantées au niveau des régions de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra (188), Guelmim-Smara (181), Meknès-Tafilalet (157) et Sous-Massa-Drâa (156).
Elles se concentrent aussi dans les régions de Marrakech-Tensift-Al Haouz (133), Taza-Al Hoceima-Taounate (98), Tanger-Tétouan (91) et Fès-Boulemane (88). Le reste de ces entités sont actives aussi dans les régions de Doukkala-Abda, Gharb-Chrarda-Beni-Hssein, Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, l’Oriental, Tadla-Azilal, Chaouia-Ouardigha, Oued-Eddahab-Lagouira et le Grand Casablanca.
Le communiqué relève, par ailleurs, une augmentation de 32% des coopératives féminines au cours de l’année dernière, notant que les coopératives des lauréats diplômés ne représentent que 3% de l’ensemble des coopératives.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *