14e session du conseil national du PAM

14e session du conseil national du PAM

Le conseil national du PAM (Parti authenticité et modernité) était en conclave samedi dernier à Skhirate. Cette 14e session du conseil national était un peu spéciale puisqu’elle a été organisée au lendemain de la publication des résultats des élections partielles. Commentant les dernières élections partielles à Tanger et Marrakech, le secrétaire général du PAM, Mustapha Bakkoury, a estimé que les résultats de ce scrutin ont démontré que «la base électorale du parti s’est améliorée de 30% par rapport au nombre des voix et au taux de participation, même si elles n’ont pas eu d’impact sur la carte politique actuelle».
Le parti n’a pourtant pu gagner aucun des quatre sièges mis en jeu dont trois dans la circonscription de Tanger-Asilah et le quatrième à Marrakech. Par ailleurs, les membres du conseil national se sont penchés sur l’action du gouvernement. Dans ce sens, Bakkoury a considéré que le gouvernement «continue de promettre un processus législatif qu’il n’a toujours pas lancé», expliquant que le gouvernement persiste dans «la marginalisation des institutions constitutionnelles». Et de conclure: «Il est temps, dix mois après l’installation du gouvernement, d’accroître la pression» après avoir observé que l’Exécutif a «échoué» dans son traitement des bouleversements économiques et adopté des décisions «hâtives» dans le domaine social. A noter que le PAM a rallié les rangs de l’opposition à la première Chambre parlementaire où il compte 47 parlementaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *