mai 25, 2018

 

167 constructions anarchiques démolies ce mois-ci à Agadir

Quelque 167 constructions anarchiques édifiées sur des terrains du domaine public ou d’autrui, ont été démolies dans les quartiers périphériques d’Agadir depuis début janvier, a-t-on indiqué auprès des autorités locales. La commune rurale d’Aourir, à 14 Km d’Agadir sur la route côtière vers Essaouira, a été la plus touchée par cette campagne qui a ciblé habitations et magasins érigés de manière illicite et anarchiques sur le domaine maritime. Il y a un peu plus d’une semaine, 51 constructions, dans les douars de Tihouarine et Tamraght ont été démolies, non sans heurts. Une vingtaine de personnes avaient été interpellées, dont 3 déférées à la justice, précise-t-on de même source. En parallèle, des enquêtes judiciaires ont été ouvertes contre certains agents d’autorité, élus et autres individus présumés impliqués dans la spéculation et la vente de constructions et de lots anarchiques. D’aucuns estiment que l’intransigeance affichée depuis face à ce fléau semble avoir convaincu les contrevenants partout ailleurs au niveau de la préfecture d’Agadir Ida Outanane, que la violation du code de l’urbanisme ou l’occupation illégale du domaine de l’Etat ou de la propriété d’autrui ne seraient plus tolérées. Jeudi, 76 autres constructions ont été démolies à Tamaouanza et Tihouarine, relevant de la même commune. Cette fois, l’opération s’est déroulée sans grande résistance ni tension particulière.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *