2017: Une déferlante de la chicha?

2017: Une déferlante de la chicha?

Plus d’une trentaine de produits mis sur le marché

Le gouvernement vient d’homologuer de nouveaux prix et surtout une nouvelle liste de produits de tabac destinés au narguilé ou la chicha. C’est au total une trentaine de produits nouveaux qui feront leur apparition dès le début de cette année sur le marché local.

Alors que la chicha est fortement appréciée de la part de ses consommateurs pour ses arômes, les fabricants semblent vouloir exploiter ce filon à fond. Le tabac destiné aux narguilés sera donc commercialisé sous une multitude d’arômes. Il y en aura pratiquement pour tous les goûts. Si l’arôme de la pomme ou encore celui de la réglisse ou de la pastèque dominaient jusqu’ici, les consommateurs auront le loisir de choisir entre les arômes qui vont de la noix de coco à la menthe-chocolat, en passant par les agrumes, les bananes ou encore les cerises. Il y aura même un produit au panaché des fruits, à la mangue, à l’ananas, aux fruits des bois ainsi qu’à la rose et aux kiwis. Cette méthode rappelle bien celle utilisée pour les promoteurs des cigarettes électroniques qui avaient fait un tabac ces dernières années.

Les fabricants du tabac destiné à la chicha entendent probablement surfer sur la même vague avec un bémol tout de même. Ces arômes serviront d’argument malheureusement «efficace» pour recruter de nouveaux consommateurs. Le risque est grand de voir la chicha se propager parmi un public jeune, ce qui risque d’être une porte d’entrée vers d’autres matières addictives. Il faut dire que le narguilé s’est fortement propagé ces dix dernières années avec l’apparition des bars à chicha dans la plupart des villes du pays.

Le tabac destiné au narguilé commencent à concurrencer sérieusement les paquets de cigarettes conventionnelles chez les buralistes avec une demande qui ne cesse de croître. La clientèle provient de toute les classes sociales et le prix d’une dose peut démarrer à 20 dirhams pour atteindre 150 ou 200 dirhams dans certains établissements de luxe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *