28.000 chômeurs de plus au troisième trimestre 2011

Le nombre de chômeurs a augmenté de 28.000 personnes, soit une légère hausse de 0,1%. C’est ce qu’a observé le Haut Commissariat au Plan entre le troisième trimestre de l’année 2010 et la même période de 2011. Selon le HCP, cette hausse a été particulièrement notable parmi les jeunes citadins âgés de 15 à 24 ans, soit une appréciation de 3,3 points. Le taux de sous-emploi a pour sa part baissé de 1,2 point au cours de la même période. Pour la même période, 190.000 postes ont été créés. Se référant à la dernière note du HCP, relative au sujet de la situation du marché du travail au troisième trimestre de l’année 2011, 185.000 nouveaux postes ont été observés en milieu urbain, particulièrement dans les branches du commerce de détail et répartition d’articles domestiques et du transport terrestre. Ainsi, le volume global de l’emploi est passé entre le troisième trimestre 2010 et la même période 2011 de 10.302.000 à 10.492.000. De même, le HCP indique que le taux d’emploi est passé, au cours de la même période, de 44,5 à 44,6%. Il a, par ailleurs, augmenté de 0,5 point en milieu urbain, et ce en passant de 36,9 à 37,4%. En revanche, il a régressé de 0,4 point en milieu rural, soit une variation de 55,8% au troisième trimestre 2010 à 55,4% observé à la même période de 2011. S’agissant des emplois rémunérés, 120.000 postes ont été créés au cours de la période, résultat de la création de 191.000 postes dans les villes et d’une perte de 71.000 autres dans les campagnes. De même, l’emploi non rémunéré a connu une évolution de 70.000 emplois résultant de la création de 76.000 postes en zones rurales et la perte de 6.000 autres en zones urbaines. Commentant cette progression, le HCP affirme que «les créations nettes d’emplois non rémunérés ont été relevées principalement dans le secteur de l’agriculture, forêt et pêche, soit un additionnel de 89.000 postes contre un recul au niveau de la quasi-totalité des autres secteurs». Notons qu’au niveau sectoriel, le BTP a enregistré sa 2ème baisse trimestrielle consécutive. Le secteur a perdu 6.000 emplois entre les troisièmes trimestres de 2010 et 2011.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *