3,7 millions de dollars ont été investis : Bayt Mal Al Qods dresse son bilan 2018

3,7 millions de dollars ont été investis : Bayt Mal Al Qods dresse son bilan 2018

Le bilan a été dressé lors des travaux de la 46ème session du Conseil des ministres des affaires étrangères des États membres de l’organisation de la coopération islamique (OCI).

3,7 millions de dollars ont été investis en 2018 par l’Agence Bayt Mal Al Qods Acharif. Cette enveloppe a permis de financer une dizaine de projets (11) portant notamment sur la protection du patrimoine culturel et urbain de la ville sainte, sur l’assistance sociale et le soutien à la résistance des habitants d’Al Qods, le rayonnement culturel et intellectuel, la préservation du patrimoine et la conservation des archives nationales palestiniennes.

L’année 2018 a été marquée par le lancement de la deuxième phase du projet de restauration et de réfection du bâtiment du Centre culturel marocain à Al Qods « Bayt Al Maghrib » et ce pour un coût global de 1,15 million de dollars. Le Maroc a injecté 5,4 millions de dollars pour l’acquisition de ce bâtiment historique d’une superficie de 2.100 mètres carrés. La deuxième phase de ce projet concerne la restauration du bâtiment et les travaux visant à conférer le cachet marocain à certains de ses espaces, auxquels s’ajoutent les dépenses annuelles relatives à son entretien et son gardiennage.

Ce centre qui occupe une position stratégique au cœur de la vieille ville d’Al Qods ouvrira bientôt ses portes en tant que Centre culturel marocain se prévalant d’un poids intellectuel et civilisationnel humain qui véhicule les valeurs de paix et de coexistence. Quant aux projets d’assistance sociale et de soutien à la résistance des habitants d’Al Qods, ils comprennent notamment le programme de vie digne d’un coût annuel de 1,3 million de dollars bénéficiant à 2.500 familles, une sponsorisation de 214 orphelins qui bénéficient d’une allocation mensuelle de 80 dollars par mois et le programme de camps de vacances organisé chaque année au Maroc en faveur de 50 enfants d’Al Qods, garçons et filles.

L’Agence finance annuellement un certain nombre de bourses, qui se sont chiffrées à 38 pour l’année 2017-2018, pour une valeur totale de 80.000 dollars, réparties entre des étudiants d’Al Qods admis dans des universités palestiniennes et des étudiants admis dans les universités, instituts et écoles supérieures marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *