400 millions DH pour éliminer les «points noirs» sur les routes

400 millions DH pour éliminer les «points noirs» sur les routes

Le ministère de l’équipement et du transport a mobilisé 400 millions de dirhams pour éliminer, en trois ans, les «points noirs» sur les routes, afin de réduire le nombre des accidents, a indiqué, mardi, le ministre de l’équipement et du transport, Aziz Rabbah, précisant que cette opération a porté principalement sur les passages à niveau.
Dans une réponse à une question orale à la Chambre des conseillers relative à la conservation et maintenance des routes, présentée par le groupe de l’Union marocaine du travail (UMT), M. Rabbah a fait part de la détermination de son département à investir dans la sécurité sur les routes, soulignant qu’une proportion minime des accidents est attribuée aux conditions des routes.
M. Rabbah a relevé que le ministère a accepté, dans le cadre d’un appel d’offres national, les programmes de 90 associations œuvrant dans le domaine de la sensibilisation des enfants et des jeunes aux dangers de la route, précisant que cet appel d’offres est doté de 10 millions de dirhams.
Le ministre a ajouté dans le même cadre que les autocars, les camions et les taxis seront dotés de réveils pour prévenir les accidents de la route, faisant savoir que son département est décidé à renforcer les vérifications in situ des centres de contrôle technique des véhicules ainsi que les missions de surveillance de la Gendarmerie royale et de la Sûreté nationale.
A ce propos, M. Rabbah a indiqué que son département a demandé à la commission nationale de prévention des accidents de la route d’élaborer une étude sur les conséquences sociales des accidents, ajoutant que ce fléau nécessite une approche globale comprenant les aspects techniques (maintenance), le renforcement des contrôles et l’utilisation des nouvelles technologies dans le domaine éducatif et la sensibilisation.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *