51 cadres recrutés pour renforcer l’encadrement du domaine forestier

51 cadres recrutés pour renforcer l’encadrement du domaine forestier

19 ingénieurs forestiers, 5 ingénieurs en phytiatrie, 4 administrateurs juristes et 23 techniciens forestiers. Il s’agit des nouvelles recrues du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLD) en vue de renforcer l'encadrement de proximité des ressources forestières du Royaume. Une cérémonie d'accueil et d'insertion au profit de ces 51 cadres a été organisée mardi 23 décembre à Rabat.

Selon Abdeladim El Hafi, haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, «cette cérémonie, qui fait désormais figure d'un rendez-vous annuel, est l'occasion de rappeler les grandes orientations du HCEFLD qui confèrent un rôle axial au capital humain dans tout programme de développement».

 Les nouveaux cadres bénéficieront, une année durant, d'un programme d'insertion, en mode tutorat, dans des postes de stage auprès de tuteurs expérimentés.
A noter que l'ensemble des lauréats de l'Ecole nationale forestière d'ingénieurs intègrent le circuit des eaux et forêts. Cet établissement s'attèlera à former davantage d'effectifs dans les prochaines années à venir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *