5ème conférence internationale du Club des investisseurs de long terme

5ème conférence internationale du Club des investisseurs de long terme

Plusieurs experts du monde économique et politique ont pris part à la 5ème conférence internationale du Club des investisseurs de long terme qui s’est déroulée le 24 mai à Rabat sous le thème «Stratégies d’investissement et opportunités en Afrique». 

Organisée par la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc, la conférence s’est articulée autour de 4 tables rondes lesquelles ont débattu autour des nouveaux acteurs et instruments du financement de long terme, souligné les défis de l’infrastructure en Afrique, cherché le soutien aux pays africains pour le développement des énergies et appuyé la promotion des PME africaines et leurs défis de financement.

Ces débats représentant plus de 15 pays africains, européens, américains et asiatiques, ont mis en exergue les opportunités d’investissement en Afrique, leurs enjeux et défis ainsi que les stratégies envisagées. Il en est sorti que les économies africaines présentent de sérieux atouts en termes d’investissement de par la stabilité économique et politique dans nombre de ces pays et la hausse demande mondiale des matières premières dont le continent africain est l’un des principaux fournisseurs. En marge de cet événement, Dr Ulrich Schröder, président du directoire de la KfW, et Anass Houir Alami, directeur général de la CDG, ont procédé à la signature d’un mémorandum d’entente entre les deux institutions. Ainsi, la KfW et la CDG envisagent de poursuivre leur coopération, notamment au niveau de l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises au Maroc, afin de permettre l’augmentation de la croissance et la création d’emplois. 

Dans ce cadre, les deux institutions ont convenu la mise en place d’une coopération spécifique en apportant une ligne de refinancement jusqu’à concurrence de 200 millions d’euros pour des prêts aux PME par l’intermédiaire du secteur bancaire commercial ainsi qu’une assistance technique (financée à travers les fonds du ministère fédéral de la coopération économique et du développement (BMZ)) pour l’amélioration des capacités de prêt des banques commerciales aux PME. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *