8 mois de prison ferme pour fraude de trafic téléphonique

8 mois de prison ferme pour fraude de trafic téléphonique

Huit mois de prison ferme. C’est le  verdict prononcé contre la personne accusée de fraude de trafic téléphonique. La femme détournait le trafic international entrant de Maroc Telecom et l’acheminait en tant que trafic national. Elle a été arrêtée par les agents de la police judiciaire de Ain Chock-Hay Hassani en flagrant délit. Ils ont découvert qu’elle détenait du matériel opérationnel permettant de détourner le trafic international entrant. Le tribunal correctionnel de Ain Sebaâ a prononcé son verdict le 7 décembre et l’a condamnée à 8 mois de prison ferme.
Pour rappel, quatre fraudeurs de trafic téléphonique international ont été jugés en premier ressort par le tribunal de première instance de Tanger le 4 septembre dernier et condamnés à des peines d’emprisonnement allant de 6 mois avec sursis à 18 mois fermes. Ils ont par ailleurs été condamnés à indemniser Maroc Telecom, l’Administration des douanes et Impôts indirects ainsi que l’Office des changes pour le préjudice causé. De nombreuses autres arrestations ont eu lieu ces dernières semaines pour le même type de fraude dans différentes villes notamment à Tétouan, Salé, Rabat, Marrakech et Nador.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *