Aâmara à l ouverture du Sistep-Midest à Casablanca

Aâmara à l ouverture du Sistep-Midest à Casablanca

Le Maroc est appelé à capitaliser sur ses atouts afin de développer, dans le futur, une base industrielle compétitive, a affirmé, mercredi à Casablanca, le ministre du commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies, Abdelkader Aâmara.
S’exprimant à l’occasion de l’inauguration du 10è Salon international de la sous-traitance industrielle et du partenariat (Sistep-Midest), le ministre a rappelé que le Maroc a mené, depuis des années, une stratégie industrielle articulée autour d’un certain nombre de métiers avec «des résultats intéressants», dont les plus en vogue sont l’automobile et l’aéronautique. Selon M. Aâmara, cette stratégie devrait s’étendre, dans les deux prochaines années, à d’autres secteurs d’activité, notamment les industries métallurgiques, mécaniques et électriques (IMME), la pharmacie, la chimie et parachimie, dans le cadre de contrats-programmes. Organisé à l’initiative de la Bourse nationale de sous-traitance et de partenariat du Maroc et la Fédération marocaine des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques, le salon Sistep-Midest ambitionne de présenter une offre industrielle globale concernant six secteurs- clés, à savoir les machines-outils, la tôlerie, l’électronique, les services, la plasturgie et la sous-traitance.
Regroupant près de 200 exposants, cet évènement offre une opportunité pour les donneurs d’ordre industriels de se rencontrer, de nouer des partenariats et de s’informer sur les nouvelles tendances et évolutions technologiques.
Le salon s’inscrit dans la logique du Pacte national pour l’émergence industrielle, qui se donne comme objectif la construction d’un secteur industriel fort et la création d’un cercle vertueux de croissance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *