Abdelaâdim El Guerrouj : Les nouvelles technologies, un instrument de consécration de la citoyenneté

Abdelaâdim El Guerrouj : Les nouvelles technologies, un instrument de consécration de la citoyenneté

Les nouvelles technologies représentent un outil efficace pour le rapprochement de l’administration des citoyens et, partant, consacrer la citoyenneté, a souligné, vendredi à Marrakech, le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Abdelaâdim El Guerrouj.
Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture des travaux d’une conférence-débat de deux jours, tenue sous le thème « Liberté de connexion, liberté d’expression: écologie dynamique des lois et règlements qui façonnent l’Internet », M. El Guerrouj a relevé que le Maroc a accordé une grande importance aux nouvelles technologies de communication, de manière à réaliser le développement numérique escompté.
Le ministre a souligné que l’accès à l’information requiert la modernisation et l’ouverture de l’administration, chose à laquelle aspire le Maroc aujourd’hui à travers un ensemble de programmes touchant à tous les secteurs afin que l’administration puisse présenter des services de qualité aux citoyens.
M. El Guerrouj a fait observer que le Royaume vit une étape historique aux niveaux institutionnel, politique, économique et social consacrés par la nouvelle Constitution qui a renforcé et consolidé les précédentes réformes et a amené une nouvelle génération de réformes traduisant de façon claire la haute volonté royale visant à consacrer le suprématie de la loi et des libertés.
D’autre part, le ministre a noté que la Constitution a consolidé la démocratie participative, faisant savoir dans ce contexte que le Maroc compte plus de 80.000 associations très dynamiques sur l’Internet et œuvrant dans les secteurs variés politique, culturel, social et économique.
Initiée conjointement par le bureau de l’UNESCO à Rabat et de l’association marocaine pour la promotion de l’internet (MISOC), cette conférence-débat examine moult thématiques à savoir : « Enjeux de développement de la presse électronique et des médias sociaux au Maroc », « Technologies de connexion et de déconnexion », « Les droits numériques, la liberté de l’information et la protection de la vie privée et des données », « Le développement économique et stratégies industrielles » et « La gouvernance et la régionalisation de l’internet : défis et perspectives pour le Maroc ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *