Abdelkader Aâmara, de l’Institut d’agronomie au ministère de l’industrie

Abdelkader Aâmara, de l’Institut d’agronomie au ministère de l’industrie

Le Pjdiste Abdelkader Aâmara a succédé à Ahmed Réda Chami au poste de ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies. Son département gère d’importants secteurs relatifs à la croissance et la compétitivité de notre industrie. Le nouveau ministre devra ainsi s’atteler à mettre en place les conditions appropriées pour stimuler et attirer les investissements créateurs d’emploi et de richesse et ce conformément au programme de son gouvernement. Abdelkader Aâmara est né le 28 janvier 1962 à Bouarfa. Il a enseigné à l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat depuis 1986, ce même établissement où il a obtenu un doctorat la même année avant de rallier la France en 1989 pour perfectionner ses compétences. Il a également été expert, durant une dizaine d’années, auprès de l’Organisation mondiale des sciences, basée en Suède. Son parcours politique a été marqué par des étapes. Abdelkader Aâmara est membre du bureau politique du Parti de la justice et du développement depuis 1997 et il en est le trésorier général. Il a également été président du Comité central des cadres du PJD. Il est député depuis 2002 de la ville de Salé. Il est également ancien président de la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants et ex-membre du bureau de cette dernière. Il a été vice-président du groupe du PJD à la Chambre des représentants chargé de la communication. M. Aâmara est aussi membre fondateur de l’Association des parlementaires marocains contre la corruption et ancien membre de la Commission administrative du Syndicat national de l’enseignement supérieur. Aâmara est, en outre, vice-président du Forum mondial des parlementaires islamiques, dont il est membre fondateur. Il est également connu pour être un fervent militant de la cause palestinienne. Ainsi, il est membre fondateur de l’Alliance internationale pour le soutien d’Al-Qods et de la Palestine (Istanbul). Il avait participé au Ferry de la liberté qui avait pris le départ de la Turquie vers Gaza afin de dénoncer le blocus israélien contre cette ville. Abdelkader Aâmara est marié et père de trois enfants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *