Accord de pêche : Canete souligne l intérêt de l UE à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

Accord de pêche : Canete souligne l intérêt de l UE à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

L’accord de pêche Maroc-UE, signé en juillet dernier à Rabat, «remplit toutes les conditions» pour son approbation par le Parlement européen, a souligné, mardi à Strasbourg, le ministre espagnol de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, Miguel Arias Canete.

Le ministre espagnol, dont les propos ont été rapportés par des médias locaux, a affirmé que le gouvernement espagnol accorde la «plus grande importance au nouveau protocole de pêche entre l’UE et le Royaume du Maroc», et pour lequel il va déployer «tous les efforts» nécessaires en vue de sa ratification par le Parlement européen, lors de la séance plénière prévue dans la première quinzaine du mois de décembre prochain.

Le ministre a, de même, indiqué que ce protocole «équilibré» est «très important» pour les flottes de pêche de l’Andalousie et des Iles Canaries, mais aussi pour «les communautés côtières espagnoles qui affrontent d’énormes difficultés économiques et sociales». Cet accord «ne bénéficie pas seulement à la flotte espagnole et aux villes côtières, mais à d’autres pays de l’UE ayant des intérêts dans le développement économique de leurs flottes», a-t-il relevé.

Canete a eu à Strasbourg plusieurs réunions avec les responsables des commissions parlementaires et des groupes politiques du Parlement européen pour obtenir l’appui à la ratification du nouvel accord par cette institution.
Il a ainsi rencontré, lundi, le président de la commission de la pêche du Parlement européen, Gabriel Mato (PP) et l’Eurodéputée espagnole, Carmen Fraga (PP), responsable en charge de la rédaction du rapport que le Parlement européen votera sur le protocole avec le Maroc.

Le ministre a également rencontré l’Eurodéputé portugais Luis Capoulas Santos (socialiste), le président de la commission des affaires étrangères du Parlement européen, Elmar Brok, ainsi que le président du Parti populaire européen (PPE), Joseph Daul.

Dans ce cadre, Miguel Arias Canete a mis en avant «l’intérêt de l’UE à maintenir de bonnes relations avec le Maroc», y compris dans la politique de la pêche, soulignant que le Royaume est «un partenaire privilégié» de l’Union européenne.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *