Activités de SM le roi à M’diq

Activités de SM le roi à M’diq

A son arrivée au site du projet, SM le Roi a passé en revue un détachement de la garde royale qui rendait les honneurs avant d’être salué par MM. Abdelaziz Meziane Belfkih, Conseiller du Souverain, El Mustapha Sahel, ministre de l’Intérieur, Mohamed Cheikh Biadillah, ministre de la Santé, Ahmed Taoufiq Hjira, ministre délégué chargé du Logement et de l’Urbanisme, l’ambassadeur de Chine à Rabat, M. Driss Benhima, directeur général de l’Agence de promotion et de développement des provinces et préfectures du nord du Royaume (APDN), le wali de Tétouan, le commandant de la place d’armes, ainsi que par les élus, les autorités locales et d’autres personnalités civiles et militaires. Par la suite, SM le Roi a suivi des explications sur le projet de construction de l’hôpital des spécialités de M’diq dont la capacité d’accueil est de 45 lits. L’établissement hospitalier comprend des services de chirurgie, de pédiatrie, de médecine générale, de gynécologie obstétrique et un laboratoire d’analyses, ainsi qu’un service de radiologie. Les habitants de M’diq et Fnideq estimés à environ 50.000 personnes vont bénéficier de ce projet dont le coût de construction s’élève à plus de 15.825.000 Dirhams financés par le budget de l’Etat. Le projet de construction d’un hôpital à M’diq s’inscrit dans le cadre de l’accord de coopération qui sera signé entre le Maroc et la Chine pour la réalisation de huit cliniques dans le Royaume. Les travaux de construction de cet hôpital, qui sera bâti sur une superficie de près de trois hectares, dureront 24 mois. A cette occasion, des données ont été présentées à SM le Roi sur l’état des équipements sanitaires au niveau de la province de Tétouan. Il en ressort que la province dispose de trois hôpitaux, 13 centres urbains de santé, 9 maternités, 14 centres de santé communaux avec une capacité d’accueil dépassant 742 lits. La province compte également 820 cadres médicaux, dont 109 médecins. SM le Roi a également lancé quatre opérations de réaménagement des quartiers d’habitat sous-équipés, à savoir « Fom Laâlik », « Bouzghlal », « Ribat », et « Hay Essalam ». Ces opérations sont supervisées par l’ERAC Nord-Ouest et l’Agence Nationale de Lutte contre l’Habitat Insalubre (ANHI). Ces projets, qui seront réalisés sur une superficie de 122 ha, bénéficieront à 2565 familles, soit 35 pc de l’ensemble des habitants des quartiers sous-équipés. Le coût de ces opérations s’élève à 118,5 millions DH, financé à hauteur de 29,63 millions DH par le budget de l’Etat, la municipalité de M’diq (27,28 millions DH) ainsi que par les bénéficiaires. SM le Roi s’est enquis à cette occasion des projets de renforcement des infrastructures du réseau d’assainissement, d’eau potable et d’électricité qui seront réalisés par la société « Amendis ». Concernant l’eau potable, les travaux consistent en l’amélioration de la qualité des prestations fournies à plus de 47.000 personnes à travers le renforcement et la modernisation du réseau sur une longueur de 6,5 km, avec des crédits s’élevant à plus de 15 millions DH. Les travaux d’assainissement portent sur la création de nouvelles canalisations et le renouvellement de celles existant dans les quartiers qui seront réaménagés sur une longueur de 9,3 km. Le coût de cette opération qui profitera à 2.700 habitants, s’élève à 10 millions DH. Les projets lancés à Fnideq portent à 15 le nombre des opérations de restructuration de quartiers sous-équipés lancés par le Souverain dans 4 villes du Royaume à savoir, Fnideq, Martil, Tétouan et M’diq. Ces opérations, qui seront achevées vers la fin 2005, nécessiteront une enveloppe budgétaire globale de 420 millions de DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *