Activités royales : SM le Roi inaugure le Tramway Rabat-Salé

Activités royales : SM le Roi inaugure le Tramway Rabat-Salé

SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi 18 mai, à l’inauguration du pont Hassan II et des deux lignes du Tramway Rabat-Salé, réalisés pour un investissement global de 4,7 milliards de dirhams (MMDH). Ces deux infrastructures de mobilité, considérées comme des réalisations prioritaires dans le cadre du projet d’aménagement de la vallée du Bouregreg, sont destinées à fluidifier le franchissement au-dessus du fleuve et à rapprocher davantage les deux villes jumelles par la mise en place d’un mode de transport écologique, confortable et régulier. Le nouveau pont Hassan II, d’un coût global de 1,2 milliard de dirhams, permettra de restituer la navigabilité du fleuve grâce à son tirant d’air de 10 mètres et sa hauteur de 12,8 mètres.  Cet ouvrage, dont l’intégralité des composants ont été construits sur site, a été réalisé principalement par des entreprises marocaines, avec l’aide de bureaux d’études et de laboratoires de contrôle sur place. Il s’agit d’un ouvrage d’art d’une longueur de 1.215 mètres et d’une largeur de 46 mètres. Ce dernier est composé de trois ouvrages comprenant deux voies piétonnes, la plate-forme du Tramway, trois voies pour la circulation automobile dans chaque sens et des voies pour les deux roues. Le projet du pont Hassan II a nécessité la réalisation préalable de 700 pieux larges de 1,2 m de diamètre, soit 40.000 m3 de béton de fondation totalisant 20 km de fondations profondes. Le pont a requis, en outre, la mobilisation de 20.000 m3 de béton blanc de structure et 400 tonnes de précontrainte. Environ 700 ouvriers en moyenne y ont travaillé sans relâche (1.000 en période de pointe). Réalisé pour un investissement total de 3,5 MMDH, le Tramway Rabat-Salé est une œuvre historique qui marque un saut qualitatif dans le domaine des transports collectifs urbains. Les retombées socio-économiques de ce projet sont estimées à 4.000 emplois directs et indirects durant la phase des travaux et à 1.000 emplois en phase d’exploitation. Le réseau actuel est composé de deux lignes, totalisant 19,5 km et 31 stations. Il dessert les principaux pôles émetteurs et attracteurs d’activité dans l’agglomération (quartier universitaire, hôpitaux, administrations, centre des deux villes, principales gares routières et ferroviaires). Le parc de matériel roulant du Tramway, conçu en conformité avec les standards internationaux, est composé de 44 rames de 32 mètres, de type Citadis, dernier produit du fournisseur Alstom. Les rames sont climatisées et à plancher bas intégral pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite. A cette occasion, le directeur général de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, Lamghari Essakel, a présenté au Souverain le bilan de l’activité de l’agence au titre de la période 2006-2011 et un ouvrage sur la campagne de lancement du Tramway Rabat-Salé. SM le Roi a par la même occasion décoré plusieurs personnalités ayant contribué à la concrétisation de ces projets structurants. Il s’agit, entre autres, de Lamghari Essakel, directeur général de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, que le Souverain a décoré du Wissam Al Moukafaa Al Watania de l’Ordre d’Officier.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *