ADM : sur le chemin de la croissance

A mi-chemin de son programme, la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) vient d’annoncer son bilan d’étape. Pour son plan 2000-2004, elle a avancé à raison de 100 km par an. Un rythme qu’elle veut augmenter à l’horizon 2010 pour arriver à 1420 km à travers le Royaume. En effet, ADM veut passer à un rythme annuel de 160 km pour son programme 2005-2010. Et c’est en respect de ces perspectives qu’en 2005, ADM a réalisé 611 km, dont 167 km entre Rabat et Fès et 110 km entre Kénitra et Larache. 
La croissance a été également enregistrée en matière des recettes de péage et trafic. Au cours de l’année dernière, la recette générée a atteint 661 millions de dirhams, soit une hausse de 15,4% par rapport à l’année 2004.  Même performance pour le chiffre d’affaires calculé par cette société en 2005 qui a atteint les 640 millions de dirhams contre 562 millions une année auparavant.
S’agissant du capital social d’ADM, il a atteint 3468 millions de dirhams, dont près de 90% appartient au Fonds Hassan II et au Trésor public. Le reste est réparti entre opérateurs publics et privés dont Kuwait Investement Autorithy  avec 3,27%.  Pour réaliser ses objectifs, ADM a d’ores et déjà établi le montant des investissements et des financements prévus à l’horizon 2010. Une enveloppe de 1000 MDH sera ainsi consacrée pour relier Tétouan à Fnideq, 3300 MDH pour Settat-Marrakech, 3930 MDH pour la desserte du port Oued Rmel, 770 MDH pour Tnine-Chtouka-El-Jadida et 7000 MDH pour Marrakech-Agadir. En effet, le montant des investissements déployés par cette société n’a cessé d’évoluer.
L’année dernière, ADM a investi 2500 MDH contre 2000 MDH en 2004. Aujourd’hui, 611 km d’autoroutes sont en phase d’exploitation. 


 ADM en substance


La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) est une société anonyme de droit privé. Son activité consiste en la construction, l’entretien et l’exploitation d’autoroutes dans le cadre de contrats de concession, et ce depuis sa création en 1989.
Elle est également chargée de gérer, protéger et conserver le domaine public dépendant du réseau de transport mis à disposition. Depuis janvier 2005, ADM est membre de l’Association européenne des concessionnaires d’autoroutes et d’ouvrages à péage (ASECAP).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *