Affaire de l’ancien DG de l’ONDA: La Cour d’appel de Casablanca confirme les peines rendues en première instance

Affaire de l’ancien DG de l’ONDA: La Cour d’appel de Casablanca confirme les peines rendues en première instance

La Cour d’appel de Casablanca a confirmé, mercredi, les peines allant de cinq ans de prison ferme à l’acquittement dans l’affaire de l’ancien directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA) Abdelhanine Benallou et compagnie, rendues en première instance. La Cour d’appel a également condamné les mis en cause au versement des compensations financières au profit de l’Etat marocain.

En juillet 2013, la Cour avait condamné, en première instance, l’ex-directeur général de l’Office, Abdelhanine Benallou, et son directeur de cabinet, Ahmed Amine Barqallil, à cinq ans de prison ferme et le directeur financier en charge des marchés, Ouadii Mouline, a été condamné à deux ans de prison, les trois en état d’arrestation.

La Cour avait également condamné le chef du département des ressources humaines Abderrahim Boutaleb à un an ferme, le chef de la section recrutement Salaheddine Jeddou à un an dont six mois avec sursis et Rachid Moussaidi (retraité) à trois ans avec sursis.

Elle avait aussi infligé deux ans avec sursis à Jilali El Hamdani (retraité), Hassan Farhat, responsable de la stratégie et du suivi des grands projets à l’office, et à Abdelkrim El Idrissi, ingénieur d’Etat à la délégation de Mohammedia du ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies.

La même Cour avait acquitté Mohamed Bachir Laraki, directeur des travaux et des chantiers à la Société générale marocaine des travaux, également à la retraite.
Toutes ces personnes étaient poursuivies, chacun en ce qui le concerne, dans cette affaire pour des chefs d’accusation relatifs notamment à la dilapidation de deniers publics, à la participation, au faux et à l’usage de faux.

Un rapport de la Cour des comptes avait révélé des malversations au sein de l’Office à l’époque où M. Benallou assurait sa direction générale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *