Affaire du marché de gros de Casablanca : Les premiers verdicts sont tombés

Affaire du marché de gros  de Casablanca : Les premiers  verdicts sont tombés

La chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Casablanca a tranché, lundi matin, un premier dossier concernant l’affaire du marché de gros des fruits et légumes de Casablanca. À ce propos, elle a rendu son verdict contre 11 mis en cause en les condamnant à huit mois de prison ferme assortie d’une amende de cinq mille dirhams. Il s’agit de l’ex-président du marché, l’actuel directeur adjoint, quatre agents du service de contrôle et leur chef, trois agents du service de pesage et enfin un commerçant. Cette affaire remonte au 8 septembre 2010 quand les limiers de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont débarqué au marché de gros en compagnie de Mourad Kartoumi, le principal témoin dans cette affaire. Les investigations qui ont ciblé les services de contrôle et de pesage ont permis aux enquêteurs de découvrir une fraude. C’est le cas d’un camion qui était enregistré comme transportant 760 cageots en bois concernant uniquement des aubergines alors qu’en réalité il transportait 404 cageots en plastique contenant entre autres des citrons, des melons, des oranges et des radis. Pour s’évader fiscalement, les condamnés ont recouru à cette ruse. Puisque la taxe ne dépasse pas 5 DH pour une caisse d’aubergine et 8 à 14 DH pour une caisse d’autres légumes et fruits. De plus, un cageot en bois pèse 5 kg alors que celui qui est en plastique pèse 3 kg.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *