Affaire Hakim Inaya : Le ministère de la santé dément

Affaire Hakim Inaya :  Le ministère de la santé dément

Le ministère de la santé a rejeté, vendredi, les allégations d’un patient qui prétendait avoir perdu l’un de ses deux reins alors qu’il était soumis à une intervention chirurgicale à l’hôpital Hassan II d’Agadir.
«Contrairement à la plainte déposée par Hakim Inaya faisant état de la perte présumée de son rein gauche alors qu’il

était soumis à une intervention chirurgicale à l’hôpital Hassan II d’Agadir», le plaignant «a toujours ses deux reins, le rein en question étant petit et à sa place naturelle», précise un communiqué du ministère.

«Aussitôt informé de la plainte relayée par certains médias, le ministère a ordonné à l’ordre national des médecins de former une commission d’experts de différentes spécialités à l’effet de réaliser une expertise médicale et réexaminer le dossier médical de l’intéressé afin de vérifier la véracité de ses allégations», ajoute le communiqué.

Après avoir examiné le plaignant et consulté son dossier médical, ladite commission a rendu un rapport qui assure que «Hakim Inaya a toujours ses deux reins». Hakim Inaya a été admis, le 10 mars 2005, à l’hôpital Hassan II d’Agadir où il a subi une opération chirurgicale n’ayant aucun rapport avec les reins, avant de quitter l’établissement le jour suivant, rappelle le communiqué, soulignant que «ces informations sont consignées dans les registres de l’hôpital et appuyées par le rapport de l’expertise médicale».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *