Affaire Wiam : Le mis en cause sous les verrous

Affaire Wiam : Le mis en cause sous les verrous

Enfin, le parquet général près la Cour d’appel de Kénitra a décidé d’incarcérer le père de famille qui a agressé à l’aide d’une faucille et a violé sauvagement la petite Wiam Najeh, âgée de 10 ans, à la prison Zaki, à Salé, apprend-on d’une source judiciaire. Auparavant, le mis en cause, père de sept enfants, âgé de 48 ans, a été placé à l’hôpital psychiatrique Ar-Razi de Salé sous prétexte qu’il souffre d’un trouble mental. Selon la même source, le mis en cause a reconnu ses crimes devant les éléments de la gendarmerie royale de Kenitra qui l’avaient auditionné et devant le parquet général avant d’être traduit devant la justice.
Par ailleurs, un staff médical hollandais de «La Fondation santé pour tous», installé à Amsterdam, aux Pays-Bas et présidé par le médecin marocain Abdelali Bentohami, est arrivé, hier, mercredi, depuis Amsterdam, à Casablanca, pour rendre visite à la petite Wiam et examiner sa situation avant de dresser un plan nécessaire pour l’aider médicalement et psychologiquement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *