Afrique : nouvelle tournée royale

Afrique : nouvelle tournée royale

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a quitté le Maroc, dimanche 19 février 2006, à destination de la Gambie. Ce pays, où le Souverain effectuera une visite officielle, sera la première étape d’une tournée africaine qui mènera Sa Majesté au Congo, en République démocratique du Congo (RDC) et au Gabon. Lors de cette tournée, Sa Majesté le Roi est accompagné d’une délégation ministérielle de haut niveau et comprenant plusieurs ministres dont ceux des Affaires étrangères et de la Coopération, de l’Agriculture et de la Santé.
Hormis le Gabon, c’est la première fois que Sa Majesté le Roi se rend en Gambie, en RDC et au Congo. Cette tournée vient renforcer les choix du Maroc pour une solide coopération Sud-Sud comprenant, outre les aspects humanitaires, plusieurs autres volets et notamment en matière d’agriculture et de santé.
D’ailleurs, l’arrivée de Sa Majesté le Roi en Gambie a été précédée,  vendredi 16 février 2006 à Banjul, par la signature d’une série d’accords de coopération entre les deux pays et ce lors de la tenue de la première session de la commission mixte. Ces accords portent sur des aspects aussi divers que l’instauration de consultations politiques permanentes entre les deux pays au niveau de leurs diplomaties, le tourisme, la santé et la justice. Un cinquième accord porte sur la suppression des visas sur les passeports diplomatiques, de service et spéciaux alors que le sixième instaure une coopération bilatérale dans le domaine de l’eau et de la météorologie.
Par la voix de son ministre aux Affaires étrangères, le Maroc s’est engagé à ne ménager aucun effort pour prêter l’assistance nécessaire à la Gambie.
Enfin, un dernier accord est dédié à la coopération dans le domaine de l’agriculture avec une priorité pour l’élevage. Le Maroc propose que la deuxième session de cette commission mixte se tienne à Rabat. Un mécanisme de suivi de l’application des décisions de cette commission devrait voir le jour bientôt. 
La visite de Sa Majesté le Roi en Gambie a été saluée comme un moment historique à Banjul comme à Rabat par la voix de l’ambassadeur gambien.
La Gambie, indépendante depuis février 1965, est l’un des plus petits états d’Afrique avec à peine une superficie de 11 300 km2 dont près du quart dédié à des activités agricoles. Ce pays compte près de 1,5 million d’habitants issus essentiellement de cinq ethnies et qui épousent, en écrasante majorité, la religion musulmane. L’agriculture y emploie près de 60 % de la population active et les principales exportations se composent essentiellement de l’arachide et du poisson. Le Maroc et la Gambie sont déjà liés, et depuis longtemps, par des accords de partenariat. Le premier remonte à octobre 1977 et porte sur une coopération technique, économique et culturelle. Le deuxième date de mai 1994 et porte sur la coopération en matière de transport aérien.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *