Agadir : 20 ans de réclusion pour le meurtre d’une jeune employée de maison

Agadir : 20 ans de réclusion pour le meurtre d’une jeune employée de maison

La Cour d’Appel d’Agadir a condamné, jeudi soir, à vingt ans de réclusion une femme accusée du meurtre d’une jeune fille, en mars dernier.

L’accusée a été poursuivie et jugée conformément aux dispositions de l’Article 410 du Code pénal qui stipule, entre autres, que si la mort résulte de coups, blessures, violences, voies de fait ou privations pratiques « sans intention de la donner, la peine est celle de la réclusion de vingt à trente ans ».

L’affaire remonte au mois de mars dernier lorsque la victime, une employée de maison âgée entre 14 et 16 ans au moment des faits, avait succombé à des brûlures essuyées sur différentes parties de son corps à l’Hôpital Hassan II d’Agadir où elle a été admise dans un état critique.

La victime souffrait de blessures dont le degré variait entre 60 et 70 % et de brûlures de deuxième et de troisième degré sur différentes parties du corps, notamment au niveau du visage, des mains et des parties inférieures.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *