Ahizoune dresse le bilan 2004

Ahizoune dresse le bilan 2004

Le Conseil de surveillance de Maroc Telecom s’est réuni le vendredi 4 mars pour examiner les comptes consolidés du groupe lors de l’exercice 2004. Le lendemain, et ce pour des raisons ayant trait à la cotation en Bourse du titre Maroc Telecom, le président du directoire, Abdeslam Ahizoune a tenu une conférence de presse au siège de Maroc Telecom à Rabat pour présenter les résultats 2004. Ainsi, devant un parterre de journalistes et d’analystes financiers, Ahizoune a souligné que le chiffre d’affaires consolidé au titre de l’exercice 2004 a failli atteindre les 18 milliards de DH (exactement 17,9 milliards de DH), en progression d’environ 13% par rapport à l’année 2003.
La croissance la plus fulgurante a été réalisée par le segment Mobile. Puisque le chiffre d’affaires dans cette activité a dépassé les 10 milliards de DH, soit une croissance de 21% comparée à celle enregistrée en 2003. Le nombre d’abonnés Mobile, qui a atteint les 6,4 millions, et une bonne politique commerciale, notamment par le biais de la mise sur le marché d’offres alléchantes, expliquent cette progression. En 2004, le groupe a gagné 1,1 million nouveaux abonnés Mobile. Et le groupe est également fier d’affirmer que seuls 11% des clients quittent Maroc Telecom. Quant au taux de couverture, Ahizoune, tout en rappelant que son groupe couvre 97% de la population du Maroc, n’a pas hésité à mettre en doute le chiffre de 97%, également, avancé par l’entreprise concurrente, à savoir Meditel.
Abdeslam Ahizoune a donc toutes les raisons d’être amplement satisfait, même si l’activité Fixe a connu un léger recul. Le chiffre d’affaires 2004 pour l’activité Fixe et Internet, toujours au-dessus de la barre des 11 milliards de DH (11.18 milliards pour 2004 contre 11.21 en 2003), a donc connu une baisse de l’ordre de 0.2%. Le président de Maroc Telecom explique ce fléchissement du fait essentiellement de la baisse au 1er janvier 2004 du tarif des liaisons louées aux opérateurs et qui affecte le montant facturé à l’activité Mobile. Ceci dit, Ahizoune reste confiant concernant l’activité Fixe de Maroc Telecom. Il en veut pour preuve l’augmentation du parc clients de l’ordre de 7%, passant ainsi à 1,3 million d’abonnés à fin 2004. En outre, après avoir décidé de baisser la distance entre les télé-boutiques, le nombre de ces dernières a augmenté de 48%. Maroc Telecom pari également sur l’essor de l’Internet Haut Débit pour booster le nombre d’abonnés au Fixe. A ce titre, le nombre d’abonnés Internet est de 104.000, soit 95% de parts de marché.
Quant au résultat d’exploitation (toutes activités confondues), il a connu une croissance importante, passant de 6,9 milliards de DH en 2003 à 7,6 milliards en 2004. Et le résultat net a franchi la barre des 5,2 milliards de DH. Sur ce dernier point, Ahizoune a expliqué que la croissance du résultat net est moindre que celle du résultat d’exploitation, suite à la décision du Conseil de surveillance de ne pas constituer en 2004 de provision pour investissement, afin de renforcer la capacité distributive (les dividendes versés aux actionnaires) de Maroc Telecom. Concernant la cotation en Bourse, Ahizoune a affirmé que le Conseil de surveillance proposera à l’assemblée générale des actionnaires prévue pour avril prochain, de verser au titre de l’exercice 2004 un dividende de 5 DH par action, soit une enveloppe de 4,4 milliards de DH environ. La valeur de l’action Maroc Telecom est passée à 85,8 DH (au lieu de 68,25 DH ) dans la Bourse de Casablanca.
Quant à la place parisienne, le titre Maroc Telecom vaut aujourd’hui 7,86 euros, au lieu 6,16 au moment de l’introduction en Bourse. Quant aux prévisions 2005, Ahizoune espère que le chiffre d’affaires et le résultat d’exploitation de Maroc Telecom connaîtront une progression de 5 à 7%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *