Ahmed Abbadi: «Notre mission est d’éveiller les consciences»

Ahmed Abbadi: «Notre mission est d’éveiller les consciences»

Entretien avec Ahmed Abbadi, secrétaire général de la Rabita Mohammadia des ouléma

ALM : Après la première édition qui a eu lieu à Paris en 2015, Fès abrite le 2ème Sommet pour la conscience climat. Quelle en est la particularité ?

Ahmed Abbadi : Ce sommet vise, comme son titre l’indique, à éveiller les consciences. Ainsi, cette édition est l’illustration d’une approche systémique qui tient compte des dimensions et valeurs spirituelles, sociétales, commerciales et économiques dans la sensibilisation à la protection de l’environnement et aux risques liés aux changements climatiques.

On table sur ce sommet pour passer le flambeau aux futures générations afin de préserver notamment le droit à un environnement sain et équilibré et œuvrer à stopper les risques liés aux changements climatiques.

Depuis la première édition, qu’est-ce qui a été fait notamment au niveau de cet appel aux consciences ?

Je pense que la meilleure partie qui a été faite c’est l’engagement responsable de 168 pays.

Tous ces pays ont ratifié les agréments et les accords et c’est déjà en œuvre. Ce qui veut dire que nous pouvons rendre notre environnement meilleur.

Quels liens entre les ouléma et les changements climatiques ?

Justement notre objectif est d’éveiller les consciences. Notre mission est d’unir les voix et d’aboutir à une vision commune. Le principal défi de notre temps consiste en effet à développer un éveil de la conscience écologique à partir aussi de l’ancrage des traditions spirituelles, philosophiques et éthiques.

A votre avis, quelles retombées peut-on attendre de la COP22 sur notre pays ?

Les retombées sont multiples. Le Maroc a honoré ses engagements vis-à-vis à l’environnement. Je pense qu’à travers cette conférence internationale, il y a une prise de conscience de cet amalgame et cette relation organique entre la dimension éducationnelle, spirituelle et la dimension opérationnelle et fonctionnelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *