Al Hoceima : Les mis en cause devant le procureur Hassan Matar

Al Hoceima : Les mis en cause devant  le procureur Hassan Matar

Dans un communiqué diffusé dimanche 4 juin 2017, Hassan Matar, procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca, annonce que la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a présenté devant lui, samedi 3 juin, 20 individus présumés impliqués dans les actes figurant dans le communiqué du procureur général près la Cour d’appel d’Al-Hoceima daté du 27 mai 2017.

Ainsi, sur la base des investigations réalisées, le Parquet a demandé une enquête à propos des crimes présumés (tentative de meurtre, atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et d’autres actes punis par la loi). Après l’interrogatoire, le juge d’instruction a décidé de poursuivre une personne en liberté provisoire sous contrôle judiciaire, tandis que les autres seront gardées en détention préventive à la prison Okacha à Casablanca.

Il est à rappeler que le parquet général d’Al-Hoceïma indique avoir reçu, vendredi, une décision émanant de la Chambre criminelle près la Cour de cassation en vertu de laquelle l’affaire en cours d’instruction près cette juridiction a été retirée pour être soumise à la Cour d’appel de Casablanca, ajoutant que toute personne ou actes en relation avec cette affaire seront déférés devant la même juridiction.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *