«Al-Hoceima Manarat Al Moutawassit» : Le gouvernement se mobilise

«Al-Hoceima Manarat Al Moutawassit» :  Le gouvernement se mobilise

La reddition des comptes contre tout manquement, nonchalance ou dysfonctionnement sera effective

La reddition des comptes contre tout manquement, nonchalance ou dysfonctionnement sera effective

L’exécutif est mobilisé pour rattraper tout retard accusé et respecter les délais impartis pour la livraison des projets du programme «Al-Hoceima Manarat Al Moutawassit». C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue mercredi au siège de la présidence du gouvernement. En effet, le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani a déclaré au cours de ce point presse que le gouvernement a tenu une réunion interministérielle afin d’examiner l’état d’avancement dudit programme.

Etant au cœur des préoccupations de l’Exécutif, ces projets seront également à l’ordre du jour gouvernemental du 29 juin. Cette mobilisation vient en effet suite au Conseil des ministres qui s’est tenu le 25 juin pour la mise en œuvre et le suivi des projets prévus pour la province d’Al-Hoceima. Plus en détails, le chef de gouvernement a indiqué lors de cette conférence de presse que le Roi avait nommé une commission chargée de l’évaluation des projets programmés pour la province à l’issue de ce Conseil des ministres. Cette initiative est un appel à l’écoute des préoccupations et des demandes de la jeunesse et de la population locale, a indiqué le chef de l’Exécutif. Dans ce sens, le gouvernement a beaucoup d’estime pour «l’intérêt particulier que SM le Roi Mohammed VI porte à cette province, ainsi que la détermination du Souverain à veiller à ce que tous les engagements pris soient honorés, avec toute la fermeté requise», précise Saad Eddine El Othmani.

A cet effet, une mise en pratique des règles de reddition des comptes contre tout manquement, nonchalance ou dysfonctionnement sera effective selon le chef de gouvernement. Il a rappelé à cet égard que Sa Majesté le Roi a appelé à éviter la politisation des projets de développement ou leur exploitation à des fins étroites. Dans la même lignée, le gouvernement a prévu une série de mesures d’urgence pour examiner les revendications exprimées à Al-Hoceima ainsi que les projets en cours. En témoigne la convocation d’une réunion des partis de la majorité mardi.

Procès équitables et respect de la loi

Dans sa conférence de presse, le chef de gouvernement a mis l’accent sur la nécessité de respecter la loi dans le traitement des protestations à Al-Hoceima et d’enquêter sur tout abus. Saad Eddine El Othmani a aussi réitéré la confiance du gouvernement en la justice et a insisté sur le respect des garanties accordées par la loi dans la tenue de procès équitables. De même, il a souligné qu’il est nécessaire d’enquêter sur toute torture présumée et de mener l’expertise médicale nécessaire en vertu des règles juridiques universellement reconnues. Sur les incidents survenus dans la province lundi dernier, Saad Eddine El Othmani a exprimé son regret et sa tristesse suite à ces «événements douloureux» et «qui ont fait plusieurs blessés parmi les manifestants et les forces de l’ordre». Il a ainsi jugé nécessaire de mutualiser les efforts pour asseoir un climat positif à Al-Hoceima, demandant à la population locale de coopérer afin d’instaurer le calme et la paix, indispensables à l’aboutissement des projets de développement et dans la perspective de «convaincre les investisseurs» pour lancer des projets dans la province

Régions : Un rapport sur l’état d’avancement des projets

Au cours de sa conférence de presse, le chef de l’Exécutif a précisé que le gouvernement se référera également aux Instructions royales pour la réalisation des projets prévus dans l’ensemble des régions du Maroc.

Dans cet élan, le gouvernement mettra tout le nécessaire pour régler les problématiques liées au financement, à l’assiette foncière, à la coordination entre les départements et au suivi, indique-t-il. Dans cette perspective, un rapport détaillé sur l’état d’avancement de ces projets et sur les contraintes rencontrées sera réalisé par l’Exécutif.  Par ailleurs, une communication active et de proximité avec l’ensemble des acteurs concernés par ces projets aux niveaux local et régional est indispensable selon le chef de gouvernement. A cet effet, il a appelé à impliquer les instances élues et la société civile dans le suivi et l’évaluation des projets concernés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *