Algérie : L’armée algérienne récidive et tue accidentellement un jeune

Un jeune algérien a été tué « accidentellement » par l’armée algérienne dans la ville de Boumerdes (50 km d’Alger), rapporte dimanche 12 janvier la presse locale.

En opération vendredi dans la région, des soldats auraient pris le jeune âgé de 24 ans, pour un terroriste et lui ont tiré dessus, le tuant sur le coup, au moment où la victime traversait des buissons non loin du Ldjnana, dans la commune de Bordj Ménaïel, à une quarantaine de km à l’est de Boumerdès, précise la même source.

Cette bavure n’est pas la première du genre commise par l’armée algérienne ces dernières années. En septembre 2011, une bavure militaire a coûté la vie à une femme de 55 ans dans la localité de Fréha à 30 kilomètres à l’est de Tizi Ouzou.

Quinze mois plus tard, deux citoyens roulant à bord d’une camionnette avaient été tués dans un barrage militaire à Naciria, toujours à l’est de Boumerdès. En 2013, des militaires ont blessé accidentellement une jeune fille dans la commune de Timezrit, alors qu’elle se dirigeait vers son établissement scolaire.(

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *