Ambassadeur français au Maroc: Paris est contre toute forme de provocation

Ambassadeur français au Maroc: Paris est contre toute forme de provocation

Les autorités françaises sont « contre toute forme de provocation », a affirmé, jeudi, l’ambassadeur de la France au Maroc, Charles Fries, qui a regretté « vivement » la publication de caricatures du prophète de l’Islam par un hebdomadaire satirique français.
« Aucun amalgame ne doit être fait entre le contenu de ce journal et les positions des autorités françaises, qui sont contre toute forme de provocation », a déclaré le diplomate Français à Radio Médi 1 dans le cadre de son émission « l’invité de la rédaction ».
« Je regrette vivement la publication de ces caricatures qui mettent en scène le prophète (de l’Islam) dans un hebdomadaire français », a-t-il insisté.
Certes, a noté le diplomate Français, « la liberté d’expression est un principe garanti par la constitution française et qui n’est pas à remettre en cause, mais je déplore que ce journal l’ait utilisée de façon excessive et de manière choquante pour les Musulmans », en recourant à la provocation dans un contexte déjà sensible, marqué par cette polémique née de la circulation d’une vidéo sur l’Islam.
Evoquant les mesures prises anticipant un possible regain de colère, M. Fries a précisé que les services de son pays travaillent très étroitement avec les autorités françaises « en qui on fait pleinement confiance pour assurer la sécurité dans toutes les représentations diplomatiques, culturelles et scolaires ».
Selon le diplomate, à la différence de plusieurs autres pays, « aucune fermeture d’établissements français n’est envisagée au Maroc ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *