Années de plomb : les victimes défient l’oubli

Années de plomb : les victimes défient l’oubli

Une soirée pour défier l’oubli. Le Forum Marocain Vérité et Justice mobilise les familles des victimes des années de plomb dans une action qu’il souhaite d’une grande symbolique. Ainsi, le bureau exécutif du Forum organisera, le samedi 10 décembre à l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’Homme, une «soirée de deuil, contre l’oubli».  Plusieurs familles des victimes de ces années noires participeront à cette nuit blanche qui se prolongera jusqu’au lendemain. La soirée débutera le samedi à 19 heures pour ne prendre fin que le lendemain à midi. L’opération se tiendra au siège du Parti Socialiste Unifié (ex. GSU) à Casablanca. Un «geste symbolique». C’est dans ces termes que Mohammed Sebbar, président du Forum Vérité et Justice décrit cette initiative. Selon lui, le Forum essaie, à travers cette action, de renforcer la solidarité entre les familles des victimes. Cette soirée de deuil est également une manière de manifester les sentiments d’inquiétude de ces familles quant aux résultats des travaux de l’Instance Equité et Réconciliation (IER). « Certaines familles ont connu le sort de leurs membres disparus, d’autres vivent encore dans l’attente des nouvelles. Ce qui a fini par miner le moral de tout le monde», nous confie le président du Forum.  La soirée sera par ailleurs l’occasion pour le Forum d’insister sur le fait que les familles n’oublieront pas et que les affaires qui sont restées en suspens demeureront ouvertes. La soirée de deuil n’en est pas moins une soirée en bonne et  due forme, où l’animation sera de mise. Que de symboles, notamment avec le déploiement des bougies tout au long de la soirée. L’action sera suivie d’une conférence de presse qui se tiendra le dimanche à midi. Rappelons que cette initiative coïncide avec la Journée mondiale des droits de l’Homme, célébrée le 10 décembre de chaque année. Au-delà de la symbolique de cette date, le choix du Forum d’organiser cette action en cette journée en particulier n’est certainement pas fortuit. Le rapport de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) serait probablement rendu public le jour même. Il est à noter que l’Instance Equité et Réconciliation vient de clôturer ses travaux mercredi dernier et que, conformément à ses statuts, elle soumettra à SM le Roi Mohammed VI son rapport final qui comportera les résultats et conclusions concernant tous les domaines relevant de ses compétences. Ainsi, les familles des victimes s’attendent à prendre connaissance incessamment des faits qui seront révélés par cette instance, aussi bien en ce qui concerne la réparation des injustices, les dédommagements et la réhabilitation de la mémoire nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *