Appel du Souverain à la sagesse

Dans un discours à la nation, prononcé jeudi et retransmis sur les ondes de la radio et de la télévision, le Souverain a rappelé les efforts « sincères » déployés « pour empêcher une telle dégradation des choses », en soulignant que le règlement de la crise actuelle « devait se faire dans le respect de la légalité internationale, de sorte que puissent être garanties l’unité et l’intégrité territoriale du peuple irakien et préservées la souveraineté, la sécurité et la stabilité des pays arabes frères». «Je M’adresse à toi, en ce moment fatidique où la situation en Irak a pris une tournure périlleuse.
Pourtant, Nous avons déployé, comme tu le sais cher et fidèle peuple, tant d’efforts sincères pour empêcher une telle dégradation des choses. Ces efforts ont été menés tant au niveau des contacts bilatéraux que Nous avons établis avec les leaders des pays frères et amis, qu’à travers le soutien que Nous n’avons cessé d’apporter aux initiatives arabes, islamiques et internationales, pour trouver une solution politique à la crise actuelle», a tenu a rappelé S.M. le Roi.
Et de préciser sur un ton qui ne laisse aucune place à la surenchère ou l’excès dans l’expression de la tristesse : «Dans des circonstances aussi graves qui mettent à rude épreuve les volontés les plus endurcies, je t’invite, cher peuple, à faire preuve de sagesse et de circonspection lucide, en gardant à l’esprit les retombées calamiteuses que pourrait induire une telle conjoncture», a dit Sa Majesté le Roi. «Nous ne tolérons pas que les questions qui engagent la nation arabe, les nobles sentiments que nourrissent les Marocains et l’enthousiasme qui anime naturellement les jeunes et les enfants, soient instrumentalisés pour semer la zizanie et ébranler la stabilité.
De même, le Souverain a exhorté  le peuple marocain à «resserrer les rangs» et à se «mobiliser, solidairement et à l’unisson, autour des grandes causes qui sont celles de la nation marocaine tout entière, dont, au premier chef, le parachèvement de notre intégrité territoriale et la construction de notre projet de développement économique et démocratique».
Car, explique-t-il, « en suivant l’évolution et les retombées de cette dangereuse conjoncture, Nous mesurons l’affliction et la détresse qui t’accablent et faisons Nôtre l’inquiétude profonde qui te taraude. Nous avons pleinement conscience des meurtrissures laissées dans le cœur de chaque Marocain par le malheur qui s’abat sur le peuple irakien frère». Et de conclure: «Plus le Maroc fédère et mobilise ses forces internes, plus grande et agissante sera sa présence sur la scène internationale», a dit le Souverain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *