Après l’agression de l’une de ses compatriotes : L’ambassadeur allemand remercie les Tangérois pour leur solidarité

Après l’agression de l’une de ses compatriotes : L’ambassadeur allemand remercie les Tangérois pour leur solidarité

Le diplomate a fait part d’une série de visites qu’il a effectuées à Tanger depuis son arrivée au Maroc, confirmant son admiration pour la ville et sa grande métamorphose ainsi que la convivialité et la sympathie de la population tangéroise.

Suite à son agression, la victime allemande a bénéficié d’un élan de sympathie de la population tangéroise et a reçu lors de son hospitalisation la visite du wali et des responsables de la ville pour lui faire part de leur soutien et s’enquérir de son état de santé.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Maroc, Dr. Goetz Schmidt-Bremme, lors d’une conférence de presse, organisée, lundi 24 juin, à l’issue de sa visite à Tanger. «Je tiens à remercier chaleureusement les Tangérois pour le soutien et l’assistance qu’ils ont prêtés à la ressortissante allemande, suite à son agression. La victime est, grâce à l’appui des habitants, sur le chemin de la guérison», a dit Dr. Schmidt-Bremme.

Le diplomate allemand a fait part d’une série de visites qu’il a effectuées à Tanger depuis son arrivée au Maroc, confirmant son admiration pour la ville et sa grande métamorphose ainsi que la convivialité et la sympathie de la population tangéroise. «A chacune de mes visites, je suis impressionné par les changements que connaît Tanger et de l’accueil chaleureux de ses habitants», a souligné Dr. Schmidt-Bremme.

L’intervenant a poursuivi qu’il a effectué des visites de travail avec des responsables de la ville portant sur des sujets et projets liant les deux parties marocaine et allemande. Dr. Schmidt-Bremme a fait part, dans ce même contexte, d’un projet de convention entre les deux régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Brême-Hanovre qui ont des similitudes dans les domaines industriel et maritime. Il a souligné que ce projet de convention – qui est encore dans la phase d’étude – englobera, entre autres, l’artisanat, la formation, la logistique portuaire. D’un autre côté, le diplomate allemand a fait part d’autres projets de coopération maroco-allemande réalisés ou en cours de réalisation avec les autorités et les représentants de la société civile locale portant sur la migration, le développement durable et la formation. Il a poursuivi qu’il tenait, lors de chacune de ses visites, à se réunir avec les partenaires et les parties concernées pour l’avancement et l’aboutissement de ces projets de coopération dans la région.

Dr. Schmidt-Bremme s’est dit fier quant à la réussite de ce genre de partenariats, dont un certain nombre d’entre eux continue de porter ses fruits. Le diplomate allemand a cité, à titre d’exemple, le programme de formation qui a été lancé en 2015,  grâce à un partenariat entre l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) et l’Agence allemande pour la coopération internationale au développement (GIZ), et vise à former des jeunes marocains dans l’hôtellerie et la restauration.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *