Artisanat : Le plan 2013 de Qaiouh

Artisanat : Le plan 2013 de Qaiouh

Le ministre de l’artisanat, Abdessamad Qaiouh, veut faire de 2013 une année charnière de son mandat. Outre la poursuite de l’exécution des chantiers relevant des axes détaillés dans le bilan 2012, le ministère va miser sur les grands projets structurants.
Le responsable veut, dans ce sens, cibler pour la première fois un secteur qui n’a jamais été abordé, en l’occurrence celui de l’artisanat de service. Selon le ministère, il s’agit d’un secteur vital réparti en 16 activités et plus de 50 métiers employant une population estimée à plus de 1,2 million de personnes avec un chiffre d’affaires évalué à 36 milliards de dirhams. Une étude avait déjà été réalisée pour la mise en place d’une stratégie de développement de ce sous-secteur.
Le ministre de tutelle annonce la signature d’un contrat-programme relatif à cette stratégie et sa mise en œuvre en 2013. Le ministère étudie, en outre, l’instauration du commerce équitable dans le secteur. Le but est de permettre aux artisans d’améliorer leurs capacités dans la promotion et la commercialisation de leurs produits tout en augmentant leurs revenus notamment dans le milieu rural. Par ailleurs, Abdessamad Qaiouh veut faire de l’année 2013 une année de la régionalisation par excellence dans son ministère. Le responsable projette, en effet, de généraliser à tout le territoire national les plans de développement régionaux de l’artisanat.
Le déploiement d’une panoplie d’actions devra se faire à une échelle régionale en prenant en compte bien évidemment les spécificités et les particularités de chaque région en matière d’artisanat. On annonce également la naissance d’une nouvelle génération d’infrastructures de production et de commercialisation durant les prochains mois. De même, le programme de labellisation sera poursuivi avec la mise en place du label «Moroccan hand made». Sur le plan législatif, deux projets de loi sont prévus pour cette année. Il s’agit du projet de loi sur l’organisation des métiers de l’artisanat et celui de la nomenclature des activités de l’artisanat.
A noter enfin que l’un des principaux projets de l’année 2013 concerne la poursuite et l’achèvement de la mise en œuvre, en partenariat avec l’Agence de partenariat pour le progrès, du programme Millennium challenge (MCC) financé par le gouvernement américain pour les volets production et promotion au niveau des villes de Fès et Marrakech ainsi que les volets formation professionnelle et alphabétisation fonctionnelle. Pour rappel, la deadline pour la clôture du programme MCC est prévu pour septembre 2013.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *