Assurance-maladie: Les étudiants désormais couverts

Assurance-maladie: Les étudiants désormais couverts

Le grand intérêt accordé aux jeunes se traduit par des actions concrètes dont profite cette catégorie de la population. Si les programmes qui ciblent les jeunes marocains touchent plusieurs domaines, l’accent a été mis ces dernières années sur les secteurs sociaux notamment la santé.

Consacré par la nouvelle Constitution du pays adoptée en 2011, l’accès aux soins pour les citoyens, en particulier les jeunes, est au cœur des priorités.
Dans ce sens, l’année en cours a été marquée par le lancement officiel de l’Assurance maladie obligatoire (AMO) pour les étudiants. Cette couverture concerne tous les jeunes étudiants marocains mais également étrangers poursuivant leurs études dans le secteur public et la formation professionnelle ainsi que le secteur privé.

L’Etat a mobilisé à cette fin un budget de l’ordre de 110 millions de dirhams avec l’objectif affiché pour les responsables de cibler pas moins de 288.000 étudiants durant la première année du lancement de l’AMO pour étudiants. Ces derniers vont bénéficier du même panier des soins prévus par le régime de base englobant notamment les consultations médicales, les hospitalisations, les interventions chirurgicales, les analyses biologiques, la radiologie, les médicaments et dispositifs médicaux remboursables, les soins dentaires, l’orthoptie, la rééducation fonctionnelle, la kinésithérapie et les services paramédicaux. Le total des frais engagés pour les bénéficiaires sera remboursé à hauteur de 70% en ce qui concerne les médicaments et 80% pour les consultations médicales alors que les affections lourdes et coûteuses seront totalement prises en charge. En cas d’hospitalisation, la prise en atteindra les 100% dans les établissements de santé publique.

Concrètement, les étudiants au Maroc ont la possibilité de s’inscrire dans une plate-forme dédiée à cette fin selon le fait qu’ils soient étudiants dans le public ou dans le privé. Le dispositif mis en place permet aux étudiants dans les universités et facultés du Royaume de bénéficier de l’AMO sans payer de contre- partie alors que les étudiants du secteur privé devront s’acquitter d’une cotisation annuelle d’un montant de 400 dirhams.

Il faut préciser qu’à terme, l’objectif est de couvrir  420.000 étudiants d’ici l’année universitaire 2019-2020. Le programme est piloté par l’Agence nationale de l’assurance-maladie (ANAM) en plus de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) et le gouvernement via le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique de la formation des cadres ainsi que le ministère de la Santé.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *