Attentat d’Argana : Reprise mardi du procès en appel des neuf accusés

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel de Salé a décidé de poursuivre mardi le procès des neuf individus accusés dans l’attentat terroriste d’Argana à Marrakech, ayant fait 17 morts et 21 blessés. Cette décision a été prise lundi par la Cour qui a notifié les prévenus des chefs d’accusations retenus contre eux. Lors de cette séance, les avocats des accusés se sont engagés dans une vive polémique avec le Ministère public sur des requêtes de report de la comparution de leurs clients en raison de l’état de santé de certains d’entre eux. Par contre, le Ministère public a défendu sa position et décidé d’aller de l’avant dans la procédure judiciaire. La défense a demandé la convocation des témoins cités dans les PV de la Police judiciaire et l’annulation du jugement prononcé en première instance. Ces requêtes ont été rejetées en bloc par le procureur qui a affirmé que celles-ci sont dénuées de tout fondement juridique. Le tribunal de première instance de Salé avait condamné le principal accusé, Adil Al-Atmani, à la peine de mort et son complice Hakim Dah à la prison à perpétuité. Quatre accusés ont été condamnés à quatre ans de prison ferme et trois à deux ans. Ces derniers sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour «constitution de bande criminelle dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public, meurtre avec préméditation, détention et fabrication d’explosifs et appartenance à un groupe religieux interdit».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *