Attentats de Casablanca : Quatre marocains déchus leur nationalité française

Attentats de Casablanca : Quatre marocains déchus leur nationalité française

Cinq individus impliqués dans les attentats de Casablanca, qui a fait 45 morts en 2003, ont été déchus de leur nationalité française par le ministre de l'intérieur français, Bernard Cazeneuve.
 

Il s’agit de quatre Marocains et d’un Turc, indique l’agence de presse britannique Reuters. Tous ont purgé leurs peines et sont désormais libres.

"J'ai présenté au Premier ministre une décision de déchéance de cinq nationalités concernant des terroristes, et je poursuivrai avec la plus grande détermination cette politique", a déclaré Bernard Cazeneuve lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Le code civil permet de déchoir de sa nationalité toute personne qui a acquis la nationalité française et qui a été condamnée pour certains crimes, notamment ceux considérés comme portant une atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *