Augmentation de 20% en volume et stagnation en valeur

Augmentation de 20% en volume  et stagnation en valeur

La production nationale de la pêche côtière et artisanale des dix premiers mois de l’année 2012 s’est élevée à 895.235t pour une valeur de 4,096 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office national des pêches, qui précise que ces débarquements ont enregistré une augmentation de 20% en volume et une stagnation en valeur, par rapport à la même période de l’année 2011. Cette progression en volume est due à l’importance des apports de la flottille sardinière opérant aux ports de Dakhla, Lâayoune et Tan Tan. Quant à la stagnation en valeur, elle s’explique par le repli des apports du poulpe dans la région des provinces du Sud enregistrant une diminution de 32%, passant de 681 MDH en 2011 à 460 MDH en 2012, souligne la même source dans un communiqué. Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés, à fin octobre 2012, au niveau des halles, comptoirs d’agréage de poisson industriel et marchés de gros au poisson, se sont élevés à 957.741 t pour une valeur de 4,472 MMDH.
Par rapport à la même période de l’année 2011, ces produits ont enregistré une augmentation en volume de 19% et une stagnation en valeur, note l’Office. Les produits commercialisés au niveau des halles (première vente) ont représenté 93% en poids et 92% en valeur. Ceux commercialisés au niveau des marchés de gros de Casablanca et d’Oujda (deuxième vente) se sont élevés à 62.506 t pour une valeur de 376 MDH. Quant aux débarquements du segment côtier, ils ont représenté à fin octobre 2012, 73% du volume et 65% de la valeur de la production nationale. Les quantités pêchées par ce segment ont connu une augmentation de 28% en volume et de 2% en valeur par rapport à la même période de l’année précédente.
L’office des pêches attribue cette performance en volume à l’apport de la flottille sardinière au niveau des ports de Dakhla, Laâyoune et Tan Tan enregistrant ainsi une hausse de 36% en volume et 27% en valeur. Pour ce qui est de la pêche artisanale, les quantités pêchées par ce segment ont constitué 4% du tonnage débarqué et 28% de la valeur globale. Les débarquements de la flotte de pêche artisanale se sont ainsi élevés à 36.253 t pour une valeur de 1,142 MMDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *