AWB / Ex-Im Bank : Un partenariat win-win

AWB / Ex-Im Bank : Un partenariat win-win

En marge de la visite officielle de SM le Roi Mohammed Vl à Washington, Attijariwafa bank et US Ex-Im Bank ont signé, le 21 novembre, un mémorandum d’entente dédié aux échanges et investissements entre l’Afrique et les Etats-Unis. Un accord paraphé par Claudia Slacik, Chief Banking Officer et Senior vice-présidente of Export Finance à Ex-Im Bank, et Mohamed El Kettani, président-directeur général d’Attijariwafa bank.

L’objectif étant, selon un communiqué de presse, de promouvoir et développer les échanges commerciaux et les investissements entre les pays de présence d’Attijariwafa bank en Afrique et les États-Unis d’Amérique, et ce en coopération avec l’Ex-Im Bank. Ainsi, ce mémorandum portera sur le renforcement des relations institutionnelles à travers l’organisation de manifestations conjointes en vue de mieux appréhender les process et les programmes des deux parties. Il concerne également l’échange d’informations et d’expériences grâce à des rencontres régulières en vue de bénéficier des expertises et des ressources émanant des deux parties.

L’accord permettra aussi de financer la coopération et la promotion des domaines où les synergies entre Attijariwafa bank et Ex-Im Bank présentent un potentiel important. Ainsi, dans le cadre de l’initiative américaine « Power Africa », les deux parties s’engagent à collaborer étroitement pour le financement des projets, y compris ceux dans le secteur de l’énergie. En vertu de cet accord, les deux parties partageront l’information et les best practices en vue de promouvoir les financements des PME-PMI, compte tenu de leur rôle important dans la croissance économique, l’innovation et la création d’emplois.

De surcroît, Ex-Im Bank émettra des garanties et des assurances crédit en faveur des prêteurs qualifiés ou exportateurs américains qui commercent avec les clients d’Attijariwafa bank dans tous les pays de présence d’Attijariwafa bank, en Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale. Parallèlement, le mémorandum en question permettra le financement de projets et d’aéronefs et portera sur toute activité présentant un intérêt commun.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *