Aziz Akhannouch: Le ministère attache une grande importance à la bonne gestion de l’utilisation des insecticides

Aziz Akhannouch: Le ministère attache une grande importance à la bonne gestion de l’utilisation des insecticides

Le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime attache une grande importance à la bonne gestion de l’utilisation des insecticides afin permettre aux agriculteurs de protéger efficacement leurs cultures sans affecter la santé général ou l’environnement, a indiqué, mardi, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch.
Répondant à une question orale du groupe de l’Alliance socialiste à la Chambre des Conseillers sur « les effets de l’utilisation excessive des insecticides dans le domaine agricole sur la santé générale et l’environnement », M. Akhannouch a indiqué que les services de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) procèdent au contrôle des insecticides aux niveaux de l’importation et des points de vente.
Le ministre a indiqué que l’ONSSA a effectué 3.500 contrôles sur le marché interne qui ont permis de découvrir 129 (3,7%) échantillons non-conformes et d’enregistrer 20 infractions directes, notant que les services de l’Office ont établi, à cet égard, 149 rapports qui ont été présentés à la justice.
Les services de l’ONSSA ont également contrôlé 66.500 tonnes d’insecticides à l’import, a dit le ministre, ajoutant que sur les 2.804 échantillons prélevés, 55 se sont révélés non-conformes et ont été présentés à la justice.
L’ONSSA effectue aussi des campagnes de sensibilisation sur l’utilisation rationnelle des insecticides, encourageant les agriculteurs à utiliser des techniques alternatives de lutte contre les maladies et à s’abstenir de faire usage des insecticides non-autorisés, de contrebande ou dont l’origine est inconnue, a dit M. Akhannouch, ajoutant que les campagnes de l’Office appelle les agriculteurs à respecter les posologies et les périodes d’utilisation des insecticides afin de protéger le consommateur.
Le ministre a expliqué que dans le cadre de l’application de la loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires, l’ONSSA procédera prochainement au contrôle de l’utilisation des insecticides, en exigeant des producteurs des matières premières à base de plantes de tenir un registre qui documente les éléments de production, notamment les matières chimiques utilisées sur les produits agricoles.
M. Akhannouch a, d’autre part, indiqué que la loi 42-95 régissant le contrôle et la commercialisation des insecticides stipule la nécessité de soumettre ces produits à une procédure minutieuse avant leur homologation et l’autorisation de leur usage, soulignant que les insecticides commercialisés se conforment tous à deux importants critères, à savoir l’efficacité et l’absence de toute nocivité pour la santé humaine et animale et pour l’environnement.
Cette loi stipule aussi la commercialisation des insecticides dans des boîtes contenant des affiches en arabes notamment sur la posologie, la méthode d’utilisation, la période de sécurité avant la cueillette ainsi que les précautions à prendre lors du traitement des cultures.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *