Aziz Rebbah: La grève annoncée pour vendredi dans le secteur du transport routier « n’a rien à voir avec la défense des intérêts des professionnels »

Aziz Rebbah: La grève annoncée pour vendredi dans le secteur du transport routier « n’a rien à voir avec la défense des intérêts des professionnels »

La grève que comptent observer, vendredi, certains syndicats du secteur du transport routier « n’a rien à voir avec la défense des intérêts des professionnels », a indiqué le ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rebbah, relevant que cette grève « revêt un caractère politique ».
Le dialogue a toujours été ouvert avec tous les partenaires syndicaux et professionnels depuis l’installation du gouvernement actuel, a-t-il souligné dans une déclaration à la MAP, rappelant la création d’un secrétariat spécial, la mise en place d’une ligne téléphonique dédiée à la communication avec les professionnels et la tenue de plusieurs réunions et rencontres techniques consacrées à l’examen des sujets en suspens et à leur trouver les solutions adéquates.
Cette grève va à l’encontre de la réforme du secteur, comme en témoignent les revendications des grévistes relatives, notamment, au blocage de plusieurs cahiers des charges inscrits dans le cadre de la réforme promise par le gouvernement et la majorité et annoncée à maintes reprises au Parlement par le chef du gouvernement, a indiqué le ministre.
Il a également rappelé les efforts consentis par son département en faveur de ce secteur, concernant, entre autres, les dossiers de la sécurité sociale, la couverture médicale, le renouvellement du parc, à travers un contrat model entre les professionnels et les chauffeurs, la modification de certains articles du code de la route, l’élaboration d’un projet global concernant les cahiers des charges, qui fera l’objet d’un dialogue avec les professionnels, et le transport des personnes par bus, qui fera l’objet d’un projet de loi.
M. Rebbah a, dans le même sens, assuré que les préparatifs pour le colloque national, promis par le Chef du gouvernement, sont en cours, ajoutant que, concernant le monde rural, un cahier des charges donnant la priorité aux professionnels s’activant dans les zones rurales, notamment dans le domaine du transport mixte, est en phase d’élaboration.
Pour sa part, le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement a assuré que le Chef du gouvernement a contacté les ministres de l’Intérieur et de la Justice et des Libertés pour pallier à toute perturbation.
Les Fédérations nationales des syndicats du transport routier et du transport de voyageurs avaient annoncé, dans un communiqué conjoint, l’attachement des professionnels du transport à la grève de 48 heures convoquée à partir de ce vendredi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *