Bakkoury en tournée dans l Oriental

Bakkoury en tournée dans l Oriental

Afin de mettre un terme aux différends qui ont secoué le Parti authenticité et modernité dans l’Oriental depuis les dernières Législatives et en vue de clarifier les prérogatives de tout un chacun, une importante délégation du bureau politique du PAM, sous la houlette de Mustapha Bakkoury, secrétaire général du parti, s’est rendue dans l’Oriental. L’occasion aussi pour souder les rangs et mobiliser davantage ses partisans pour enclencher une dynamique interne au sein du parti qui s’est flétri depuis un certain temps.
Au programme, une rencontre de communication avec l’ensemble des responsables des instances locales en présence des parlementaires et élus locaux. Pour d’autres observateurs, c’est surtout pour canaliser les efforts et de délimiter les attributions afin que les parlementaires de la région et les différents conseillers locaux opèrent selon une feuille de route commune. La finalité étant de redorer le blason du parti et resserrer ses rangs pour se préparer aux prochaines échéances électorales. Au fait, les dissensions locales du parti étaient un secret de polichinelle.
Il faut aussi préciser que c’est la quatrième d’une série de rencontres que le parti compte organiser à travers l’ensemble des régions du Royaume.  
«On se rencontre à Saïdia pour faire le point sur ce qui se passe et ce qui s’est passé au sein du parti après le congrès national et aussi pour être au diapason des attentes politiques, sociales et économiques sur le plan régional et national», a expliqué Mustapha Bakkoury. Et d’enchaîner: «C’est aussi pour faire le point sur l’organisation du parti, redynamiser ses structures et dessiner la feuille de route pour les prochains mois». Et de conclure que «s’il y a des dysfonctionnements, lesquels ne sont pas parvenus à ma connaissance, on va les traiter pour pouvoir tirer les conclusions». Quant à Salima Faraji, secrétaire régionale du parti au niveau de l’Oriental, elle n’a pas nié que le parti a traversé une période de flottement qui a engendré des confusions organisationnelles propres à tous les partis qui sont à leurs débuts. «Mais depuis le dernier congrès du parti on a opté pour la démocratisation interne avec vote pour élire chaque responsable et constituer les organismes parallèles. Chaque partisan du parti aura son mot à dire, mais au lieu de l’exprimer par voie interposée il l’exprimera dans les différentes réunions que nous allons organiser à travers l’ensemble des provinces de l’Oriental».
En perspective de ces différentes réunions, le renouvellement des instances dirigeantes sur le plan local. Au lieu qu’elles soient désignées par le bureau politique du parti, comme ce fut le cas par le passé, ce sont les partisans des régions qui décideront.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *