Ban Ki-moon admire profondément le Maroc et appelle à plus d’action pour le climat

Ban Ki-moon admire profondément le Maroc et appelle à plus d’action pour le climat

Le leadership du Maroc au cœur de la réunion de haut niveau de la COP22

Le secrétaire général des Nations Unies a fait part d’une profonde admiration et d’un respect indéniable à l’égard de Sa Majesté Mohammed VI, du gouvernement et du peuple marocains.

L’urgence d’une action commune et multilatérale est le message que Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, n’a cessé de répéter, mardi 15 novembre, à Marrakech. Que cela soit lors de sa rencontre avec la presse participant à la COP ou dans son discours lu devant Sa Majesté Mohammed VI, en ouverture des travaux de la réunion de haut niveau à laquelle a participé une dizaine de chefs d’Etat, Ban Ki-moon a rappelé à la communauté internationale la force de l’union et du partenariat. «D’ailleurs c’est cette collaboration qui a fait en sorte que l’Accord de Paris entre en vigueur beaucoup plus tôt que prévu», souligne le secrétaire général des Nations Unies.

Ban Ki-moon s’est félicité dans ce sens de l’engagement des 109 pays ayant ratifié à ce jour l’Accord de Paris représentant ainsi plus de 60% des émissions de gaz à effet de serre. «Les pays ont fortement appuyé cet accord parce qu’ils se sont rendu compte que leur attrait national était bien garanti par la recherche d’un bien commun», explique Ban Ki-moon. Et de préciser que «nous devons transformer ces politiques et intentions en actions utiles et concrètes afin de protéger notre planète et protéger les populations les plus vulnérables garantissant ainsi une prospérité partagée».

Le climat n’était pas la seule question autour de laquelle s’est exprimé Ban Ki-moon en ce 8ème jour des travaux de la COP22. Interrogé sur sa relation avec le Maroc, le secrétaire général des Nations Unies a fait part d’une profonde admiration et d’un respect indéniable à l’égard de Sa Majesté Mohammed VI, du gouvernement et du peuple marocains. «Le Maroc est un pays membre important des Nations Unies, non seulement en Afrique et dans la région d’Afrique du nord et du Moyen-Orient, mais au sein du concert des Nations», a affirmé Ban Ki-moon.

Il a salué par la même occasion les efforts du Maroc pour le maintien de la paix et de la sécurité de par le monde. «Le Royaume a de tout temps donné l’exemple à travers ses institutions démocratiques et son action pour le développement durable en étant à l’avant-garde des efforts visant à relever les défis liés au changement climatique», a-t-il souligné. Notons que pour Ban Ki-moon, la COP22 est la dernière conférence des parties en sa qualité de chef des Nations Unies. Cette dernière participation n’est pas passée sans que le secrétaire général ne fasse un vœu. De Marrakech, Ban Ki-moon a appelé la communauté internationale à s’engager passionnément pour un monde meilleur.

Une ambition qui sera menée, durant 2017, sous le leadership et les orientations du Maroc, président de la 22ème conférence des parties pour le climat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *