Banques islamiques : Des bénéfices record en 2014

Banques islamiques : Des bénéfices record en 2014

Le rapport prévoit, par ailleurs, la croissance du secteur, malgré les incertitudes planant sur la situation économique régionale.

La même source fait état de la prépondérance de neuf marchés principaux (quatre Etats du Golfe, outre la Turquie, la Malaisie, l'Indonésie et le Pakistan), estimant que ces pays sont considérés comme les moteurs de la croissance de la finance islamique, au niveau mondial.

Ernst & Young considère que 40 banques islamiques (dont 22 banques des pays du Golfe) s'activant au niveau de ces neuf marchés constituent des 'éléments importants'' pour l'essor du secteur, ajoutant que 50% de ces institutions financières disposent d'une base d'actions pour une valeur d'au moins un milliard de dollars.

Ces chiffres ont été présentés dimanche lors d'une conférence de presse tenue à Manama dans le cadre des préparatifs pour le Congrès international des banques islamiques, prévu en décembre prochain au Bahreïn.

D'après les organisateurs, 22 banques islamiques ont des capitaux qui dépassent désormais 1 milliard de dollars, un chiffre qui confirme l'embellie du secteur de la finance islamique, quoique ces banques continuent d'opérer dans le seul marché régional.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *