Baraka décrète la mort du comité de veille stratégique

Baraka décrète la mort du comité de veille stratégique

Le comité de veille stratégique est mort, vive le comité de compétitivité à l’export! Selon le ministre des finances, Nizar Baraka, le comité de veille stratégique qui avait été mis sur pied par son prédécesseur Salaheddine Mezouar en 2009 pour parer à la crise et piloter la mise en œuvre des mesures d’urgence a atteint ses limites. Certes, reconnaît le ministre, le comité a permis d’instaurer un mécanisme de collaboration inédit entre l’administration et le secteur privé. Mais il révèle aussi qu’au moment de faire le bilan de l’opération, l’administration s’est rendu compte que beaucoup d’entreprises avaient accédé indûment aux aides de l’Etat et que le mécanisme s’est trouvé réduit à une simple caisse pour débourser des aides sans plus. Nizar Baraka vient de décréter la mort du comité et a décidé de le remplacer par un nouveau comité qui travaillera sur de nouvelles bases, avec une approche différente et dont l’objectif sera surtout d’aider les entreprises marocaines à améliorer substantiellement leur compétitivité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *